Philippe Fabian

Arche 11 Atelier 8

contact
www.philippefabian.com philippe.fabian@free.fr 06 84 77 98 65
bio

né le 15 Août 1956 à Toulon
Activité : Photographie et vidéo

Formation : CREAR (Gravure et lithographie )

portrait
catalogue

expositions



Note biographique

Je vis et travaille à Issy-les-Moulineaux. Formation en gravure et lithographie. Depuis une dizaine d’années, je réalise un journal photographique du paysage (une photo sélectionnée et retenue par jour) qui est en même temps un réservoir d’images et un outil de réflexion.

Ces photographies sont le plus souvent des paysages, des captations d’espaces qui révèlent comme en miroir la présence de l'être humain qui à la fois habite le paysage et est habité par lui.

Ce journal photographique est un laboratoire d’idées et un outil d’expérimentation regroupant à la fois des paysages, des dessins préparatoires, il est pour moi un outil de spontanéité et de liberté.

Philippe Fabian

COLLECTIONS ET COMMANDES PUBLIQUES

  • MUSÉE DE MELUN
  • UNIVERSITÉ DE PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE
  • ARTOTHÈQUE DE SAINT-CLOUD
  • MÉDIATHÈQUE DE MONTREUIL
  • BIBLIOTHÈQUE WITTOCKIANA - BRUXELLES
  • MÉDIATHÈQUE DE SANNOIS
  • ARTOTHÈQUE DE LAON
  • ARTOTHÈQUE UNIVERSITAIRE DE LIEUSSAINT
  • BIBLIOTHÈQUE UNIVESITAIRE DE PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE
  • ARTOTHÈQUE MUSÉE DE MELUN
  • MUSÉE NIKOS KAZANTZAKIS
  • SUAPS DE PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE

travail

« Paysages choisis »

Les photographies et peintures de la série « Paysages choisis » prolongent la perception simultanée d’un « temps perdu » et du souvenir de la réalité du paysage.

Après la prise de vue, le travail dans l’atelier traduit et prolonge un rapport entre des sensations, des odeurs, des sons et des souvenirs.

Que voyons-nous ? Des reflets, des superpositions, des jeux de lumières qui sont les principaux éléments d’une traduction visuelle d’un temps qui nous traverse et que nous traversons.

Avec ces photographies et peintures, je cherche à restituer des impressions, à extraire de mon expérience personnelle un fragment d’universel pour partager un ressenti d’espace, de couleurs et de lumières en mouvement.

Ces images parlent de la fugacité d’un moment. Je capte un fragment du réel invisible qui nous échappe pour donner une forme au glissement entre ce qui est réel et ce dont on se souvient ou que l’on a imaginé.

Ces photographies questionnent la mémoire, la joie de ressentir, de se perdre, de se retrouver dans une juxtaposition de souvenirs réels ou fictifs.

C’est aussi un moyen de s’immerger dans la fluidité de la lumière et dans l’espace d’un paysage qui reste présent lorsque l’on en est éloigné.

Philippe Fabian

liens

www.lasgalerie.com
www.artunlimited.co.jp/nakano
www.kermitbergstudio.com
www.carted.eu
marie-helene.le-ny